Le défenseur des droits s’oppose à la pénalisation des clients des prostituées

· Le défenseur des droits s’oppose à la pénalisation des clients des prostituées

——————————————————

Baise une Salope Gratuitement en t’inscrivant avant le   !

Et si vous arrêtiez 2 secondes la branlette et trouviez en 10 minutes une salope dispo ce soir ? Vous n’y croyez pas et pourtant c’est faisable ! 

Le Plus Gros Réseau Social Libertin lance son Offre Spéciale pour un temps Très Limité. Jusqu’au , le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  vous offre l’ABONNEMENT OR GRATUIT PENDANT 7 JOURS ! Lancé par le géant du porno amateur, il vous permettra de tchatter et d’échanger via webcam avec des filles qui cherchent comme vous des PLANS CUL et des couples à la recherche de mecs pour des plans à 3. Dès votre inscription :

  • Vous créerez votre profil gratuitement
  • Vous discuterez avec des filles qui cherchent des contacts Uniquement pour BAISER
  • Vous participerez à des soirées libertines avec des couples échangistes
  • Vous profiterez des fonctionnalités adaptées au Sexcam, à l’Exhib et aux Plans Webcam

Vous pouvez laisser passer cette chance, le site fonctionnera toujours après le  mais il sera plus cher et peut être même fermé aux hommes si les inscriptions ont été trop nombreuses pendant la promo. Sachez toutefois que le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  propose des échanges très chauds, en webcam ou par message, et est donc réservé à un public majeur.

Plus que 6 places disponibles

-> JE PROFITE DE L’OFFRE JACQUIE ET MICHEL A DUREE LIMITEE !

*Important : Si un message offre expiré s’affiche, ou que le prix à augmenté alors l’offre est terminée.

——————————————————

 

Depuis près de 3 ans la pénalisation des clients de prostituées et d’escort girl est dans l’air. Entre 2 aller retour entre Sénat et Assemblée nationale, le défenseur des droits, Jacques Toubon, s’est exprimé contre la pénalisation des clients de prostituées.

Pénaliser les clients précariserait les prostituées

Jacques Toubon pense d’abord aux prostituées quand il s’oppose à cette pénalisation. Impossible pour lui d’imaginer une seule seconde que pénaliser les clients fasse disparaître la prostitution. Les seules conséquences serait une plus grande précarité des travailleuses du sexe causée par une plus grande clandestinité dans l’exercice de leur profession, une propagation plus rapide des MST et une plus forte exposition à la violence des clients. Le défenseur des droits salue donc la suppression de la pénalisation dans le projet de loi amendé par le Sénat et ne souhaite pas que l’Assemblée Nationale le réintègre. Malheureusement, c’est l’Assemblée Nationale qui a le dernier mot et rien ne garantit qu’elle suive cet avis malgré sa pertinence.

Sur le même sujet