Prositution et Covid – Quelles protections pour les clients ?

· Prositution et Covid – Quelles protections pour les clients ?

——————————————————

Envie de Baiser ? J&M Plan Cul offre l’inscription Premium jusqu’au   !

Depuis combien de temps n’avez vous pas baisé une nouvelle meuf  ? Avec le confinement, il a été compliqué pour tout le monde de faire des rencontres et beaucoup de personnes sont dans une sorte de misère sexuelle. Mais ce n’est pas une fatalité ! La vraie vie ne vous offrant plus de rencontres, la réponse se trouve dans les réseaux sociaux libertins. Et le meilleur d’entre eux vous propose l’inscription gratuite pour une durée limitée.

Le Plus Gros Réseau Social Libertin lance son Offre Spéciale pour un temps Très Limité. Jusqu’au , le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  vous offre l’ABONNEMENT OR GRATUIT PENDANT 7 JOURS ! Lancé par le géant du porno amateur, il vous permettra de tchatter et d’échanger via webcam avec des filles qui cherchent comme vous des PLANS CUL et des couples à la recherche de mecs pour des plans à 3. Ses fonctionnalités ont été  SPECIALEMENT PENSEES ET ADAPTEES POUR LE CONTEXTE COVID ! Dès votre inscription :

  • Vous créerez votre profil gratuitement
  • Vous discuterez avec des filles qui cherchent des contacts pour BAISER
  • Vous participerez à des soirées libertines avec des couples échangistes
  • Vous profiterez des fonctionnalités adaptées au Sexcam, à l’Exhib et aux Plans Webcam

Vous êtes LIBRE DE laisser passer cette opportunité en prenant le risque de passer votre confinement seul avec votre main droite mais ceux qui s’inscriront NE LE REGRETTERONT PAS et ne reviendront jamais en arrière. Attention toutefois, le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  propose des échanges très chaud, en webcam ou par message, et est donc réservé à un public majeur.

Plus que 11 places disponibles

-> JE PROFITE DE L’OFFRE JACQUIE ET MICHEL GRATUITE SPECIALE CONFINEMENT N°2 !

*Important : Si un message offre expiré s’affiche, ou que le prix à augmenté alors l’offre est terminée.

——————————————————

 

A l’ère du Covid, la prostitution est en crise. Qu’il s’agisse de l’escorting de luxe ou de la prostitution de rue, les clients ont déserté et il est devenu très compliqué pour les prostituées de vivre de leur travail (tant et si bien que beaucoup se reconvertissent dans la webcam porno). Mais les putes reviennent peu à peu dans la rue et ont mis en place des protocoles sanitaines qui leur permettent de travailler à peu près en sécurité. Mais est-ce toujours plaisant pour le client ?

Les prostituées doivent se protéger des IST et du Covid-19

Les clients qui sont allés voir des prostituées récemment le racontent tous, le rapport sexuel peut être très déshumanisé. A Belleville, les marcheuses portent toutes des masques ce qui rend complexe de savoir si une fille nous plaît vraiment et également complexe de s’assurer de la majorité réelle des filles. Les clients prennent donc des risques sanitaires mais également des risques pénaux, les rapports tarifés étant interdit, a fortiori avec une fille mineure.

Une fois d’accord avec la fille, les clients sont emmenés dans des apparts de fortune avec matelas à même le sol et passage obligatoire par le flacon de gel hydro-alcoolique. Le rapport sexuel se passe alors avec capote, obligatoire pour les IST, et port du masque chirurgical ou FFP2. Autant vous dire que le glamour reste au vestiaire pour ceux qui se risquent à coucher avec des prostituées par temps de Covid et de confinement.

Prostituées marcheuses et couvre feu

Evidemment, tout cela fonctionne lorsque le couvre feu n’est pas à 18h ou 19h. Quand on est prostituée de rue, compliqué de présenter une attestation professionnelle aux policiers qui viennent vous contrôler. Ceux qui ont tenté la promenade dans les quartiers à prostituées parisiens, au retour du bureau par exemple, pourront vous confirmer qu’il ne se passe plus rien passé 19h. Celles qui travaillaient avant dans la rue ont créé leur fiche sur Wannonce ou se sont arrangées pour donner leurs coordonnées à leurs clients pour des contacts directs. Et les filles d’origine étrangères en ont profité pour rentrer dans leurs pays d’origine.

Des prostituées couchent-elles sans masque ?

Nous parlons ici d’une profession précaire, travaillant dans l’illégalité et vivant dans la pauvreté depuis le début du Covid. Une fois qu’on a dit tout ça, on peut donc conclure qu’il est très compliqué pour elles de refuser des clients qui ne souhaiteraient pas coucher avec un masque. Finalement c’est le seul bon sens du client qui pourra les protéger du Covid, comme pour le SIDA ou les autres infections. Si le client est intelligent, il gardera son masque et demandera à la prostituée de le garder aussi, pour sa propre protection. Sinon, les filles devront le plus souvent céder, au péril de leur santé. Autre possibilité, des escorts pourront facturer en plus la baise sans masque façon bareback en faisant payer le risque qu’elles accepteront de prendre.

Quid du Vaccin contre le covid ?

Malheureusement, beaucoup de prostituées vivent illégalement sur le territoire français et ne seront pas éligibles à la campagne de vaccination contre le coronavirus. On pourra penser que lorsque les français seront vaccinés le virus circulera moins et que les prostituées seront moins en danger mais à l’heure actuelle on ne sait si la vaccination empêche de contaminer. On ne peut donc qu’espérer que l’Assurance Santé s’occupe aussi des travailleurs non déclarés et des personnes en situation irrégulière.