Êtes-vous dépendant au sexe ou Sex Addict ?

·

Alors que France 5 va consacrer un documentaire au phénomène des sex addict, de nombreux hommes en viennent à se poser la question de leur addiction au sexe. A partir de quand est-on dépendant au sexe ? Quels sont les symptômes de l’addiction au sexe ? Que risque-t-on quand on est sex addict ? On va essayer de vous éclairer, et peut être de vous rassurer, en vous disant tout sur l’addiction au sexe.

Le documentaire de France 5 sur les sex addict

Avant de parler plus longuement de la dépendance au sexe, nous vous proposons de visionner la bande annonce du documentaire que France 5 consacre au phénomène. Intitulé « Le monde en face / Sex Addicts », ce documentaire se penche sur cette addiction qui peut aller jusqu’à ruiner la vie de ceux qui en souffrent.

Comment savoir si on est sex addict ?

Si on en croit la bande annonce du documentaire de France 5, 1 français sur 20 souffrirait de dépendance au sexe et serait donc sex addict. Et cette dépendance toucherait les hommes comme les femmes, 4 hommes et 1 femmes témoignant dans le documentaire. Pourtant, il n’y a pas vraiment de définition pour ce phénomène. Globalement on pourra dire la dépendance au sexe commence quand le désir empêche d’accomplir les tâches de base telles que le travail mais, en réalité, il est difficile de parler d’addiction au sexe sans tomber dans la morale et dans un débat opposant les coincés et les libertins. Et finalement le documentaire « Sex Addicts » sera vu par certains, et notamment par Libération, comme un prolongement laïque des péchés chrétiens.

La dépendance au sexe est-elle médicale ou morale ?

dependant au sexe sex addict

A travers l’histoire on a dénoncé la dépendance au sexe de nombreux hommes politiques, John F.Kennedy étant sans doute le plus fameux.

On entre donc dans un débat qui ne sera pas « Où commence la dépendance au sexe ? » mais plutôt « La dépendance au sexe existe-t-elle ? ». Et à la base de ce débat il faudra d’abord définir quel est l’objectif de la sexualité, cet objectif pouvant différer selon les individus. Si pour vous le sexe doit permettre d’augmenter l’attachement entre 2 personnes vouées à faire leur vie ensemble, vous placerez le curseur de la dépendance au sexe au niveau de l’infidélité répétée. Un homme ou une femme ne pouvant s’empêcher d’aller « voir ailleurs » sera pour vous un sex addict. Si vous voyez plutôt le sexe comme un loisir, comme du pur fun, votre frontière entre amusement et addiction sera beaucoup plus éloignée, vous pourrez par exemple la placer uniquement au niveau de votre vie professionnelle. Vous ne serez donc sex addict qu’à partir du moment où votre volonté de multiplier les partenaires mettra en danger votre carrière ou votre salaire. On pourra aussi parler de dépendance à partir du moment où le sexe ne vous procura plus de plaisir, où il deviendra comme un réflexe. Si en entrant dans un bar vous devez trouver un / une partenaire mais que c’est plus une pression que vous vous mettez qu’un véritable plaisir alors vous pourrez vous qualifier de sex addict.

Finalement le sexe est comparable à la course à pied. C’est un plaisir qui peut devenir une dépendance mais les conséquences de cette dépendance seront surtout psychologiques, pas vraiment physique (en dehors des risques liés au MST). Dans la mesure où la frontière entre plaisir et addiction varie d’un individu à l’autre on aura donc plutôt tendance à penser qu’il s’agit d’un débat moral plutôt que médical. L’addict sexuel va prioriser le sexe comme d’autres priorisent leur travail, leur famille, leur sport… Et la dépendance au sexe n’est donc un problème que lorsqu’elle est en contradiction avec d’autres priorités telles que la famille, le travail, le couple…

Comment soigner une dépendance au sexe ?

Vu qu’on pense que ça ne relève pas du médical, on va avoir du mal à employer le mot « soigner » pour la dépendance au sexe. On pourrait parler de la castration chimique mais ça nous semble un peu radical si vous n’êtes pas un criminel sexuel. Pour lutter contre votre dépendance au sexe le meilleur moyen est de vous trouver d’autres passions, d’autres priorités, ou de revoir au contraire vos priorités en plaçant le plaisir sexuel à sa vraie place.

Si vous êtes en couple, qu’il est important pour vous et que votre dépendance sexuelle le met en danger, il faut vous poser plusieurs questions :

  • Êtes-vous vraiment amoureux ?
  • Vous voyez-vous monogame à long terme ?
  • Votre femme serait-elle prête à changer de vision sur le sexe pour s’adapter à la votre ?
sex addict dépendance au sexe

Depuis la révolution, la morale a remplacé la religion et ce qu’on appelait avant le péché de luxure est aujourd’hui nommé « dépendance au sexe ».

Si en vous posant ces questions il vous apparaît que vous êtes vraiment amoureux mais que vous ne partagez pas la même vision du sexe avec votre femme, il va vous falloir faire un choix. Continuer à prioriser le sexe fera souffrir votre femme et rester avec votre femme impliquera de ralentir votre rythme sur le plan sexuel. Si vous voulez prioriser votre couple il va falloir réfléchir comme un fumeur qui souhaite arrêter. Pensez régulièrement à l’enjeu de votre « détox », remplacer le sexe et la séduction par autre chose, le sport par exemple, et faîtes-vous aider par une oreille attentive. Cette oreille peut être votre femme si elle est consciente de votre dépendance ou un ami qui prendra le sujet au sérieux. Si vous n’êtes pas prêt à renoncer à votre vie sexuelle hyperactive il faut en parler ouvertement à votre femme et être prêt à la voir partir. Il n’y a pas de mal à vouloir vivre une vie de libertin mais vous gagnerez à l’assumer totalement en faisant votre « coming out » sexuel. Vivre en couple reviendra pour vous à vivre avec une femme pour un homosexuel. Ca pourra faire « mieux » pour le regard des autres mais vous serez toujours malheureux.

Si vous êtes hyperactif sexuellement mais célibataire vous devez-vous demander si ça vous gêne vraiment. La dépendance au tabac est gênante car elle entraîne des maladies voire la mort. Votre dépendance sexuelle vous met-elle en danger ? Que gagneriez-vous à arrêter ? Sortir d’une dépendance quelle qu’elle soit demande une grande motivation, chercher à arrêter le sexe si vous n’avez rien à y gagner serait une pure perte de temps.

Quels sont les risques de la dépendance au sexe ?

Les risques de la dépendance au sexe sont les mêmes que ceux du sexe mais multipliés par le nombre de partenaires. En multipliant les partenaires le sex addict doit rester ferme sur l’usage du préservatif, il ne risquera alors pas grand chose de plus qu’un homme ou une femme marié(e) et fidèle. Evidemment, le sex addict doit aussi respecter ses partenaires potentiels en s’assurant à chaque fois de leur complet assentiment sans quoi il ne s’agirait plus de dépendance mais de criminalité.

Au niveau morale et social les risques de la dépendance au sexe sont surtout liés à la vie de couple et sa potentielle fin prématurée. Rien de dramatique donc. C’est en cela qu’on peut dire que la dépendance au sexe est essentiellement dénoncée pour des raisons morales plus que des raisons médicales.

Pour en savoir plus sur la dépendance sexuelle et les sex addicts, le reportage « Le monde en face – Sex addicts » est diffusé sur France 5 le mardi 15 septembre à 21H et disponible à la demande, après la diffusion, sur Le Pluzz.

 

Bon plan du jour si vous avez envie d'un plan cul !


L'inscription sur www.XFlirt.com est gratuite et EXCEPTIONNELLEMENT ouverte aux hommes jusqu'au ! Les inscriptions ne seront ouvertes aux hommes que tant que les femmes seront plus nombreuses que les hommes, profitez-en vite AVANT CE SOIR !
www.XFlirt.com est l'un des rares sites de plan cul qui disposent de plus de femmes que d'hommes et est classé PREMIER dans notre classement des MEILLEURS SITES DE PLAN CUL. Profitez vite de cette offre gratuite et trouvez un plan cul à côté de chez vous dès ce soir !
Attention, www.XFlirt.com est un site reservé aux plus de 18 ans, une preuve de votre majorité pourra vous être demandé.

Sur le même sujet