Prostitutées à Marseille – Tout savoir sur les rues et les tarifs des putes marseillaises

· Prostitutées à Marseille – Tout savoir sur les rues et les tarifs des putes marseillaises

——————————————————

Offre du Mois sur le Meilleur Site de Plan Cul !

Alerte Bon Plan ! Jusqu’au Pour quelques jours seulement, le site www.JM-Date.com  est GRATUIT ! Le plus gros réseau social libertin vous permettra de tchatter et d’échanger via webcam avec des filles qui cherchent comme vous des PLANS CUL sans lendemain.

868 mecs ont baisé des meufs le mois dernier grâce à ce site, aujourd’hui c’est votre tour ! Profitez-vite de cette offre, en vous inscrivant vous avez accès à toutes les fonctionnalités www.JM-Date.com à vie !

-> JE PROFITE DE L’OFFRE JM DATE GRATUIT

Profils Connectés depuis 1 heure

——————————————————

La prostitution à Marseille est un phénomène qui gagne du terrain au jour le jour. Plus le temps passe, plus cette activité à caractère sexuelle prend de l’ampleur. Elle a atteint de nos jours, des proportions bien plus importantes malgré les restrictions et contraintes liées à ce métier. Les prostituées se montrent plutôt téméraires face à cette aux mesures drastiques imposées par les policiers afin de limiter les dangers encourus par ces femmes qui sont généralement victimes d’abus de tous ordres. Marseille ou cité phocéenne a tout, il s’agit d’une ville qui en réalité n’est qu’une France miniaturisée, car tout y est. Voilà pourquoi il est également possible de passer des nuits chaudes et sensationnelles en compagnie des femmes assoiffées de plaisir. Cependant, où trouver ces putes ? Quel est le prix à débourser et pour quelles filles ? Voici quelques orientations permettant de découvrir le trésor très convoité des rues de Marseille.

Les prostituées de Marseille : où les trouver ?

La prostitution à Marseille se déroule beaucoup dans des endroits tels que les hôtels, les bâtiments mal éclairés,  Les halls etc. On peut également les retrouver des certains endroits très réputés de la cité phocéenne notamment l’IUFM, les avenues  de Noailles, la rue Curiol et la Mairie de 1-7. Ces endroits, ainsi que d’autres sont très fréquentés par ces spécialistes des arts du lit et du plaisir. Le lieu appelé Jarret quant à lui constitue le Fief par excellence des filles de l’EST beaucoup plus sollicitées  par les clients. Les filles autrement appelées  marcheuses sont dans un premier temps recrutées dans des Bars en tant qu’hôtesses, et ce recrutement constitue la premièreétape d’une profession bien organisée la seconde étant l’étape du trottoir proprement dit où les prostituées une fois sur le terrain appelleront les clients devant les bars et autres lieux d’attaque  dans l’optique d’avoir une partie de jambes en l’air et bénéficier de leur dû .

Les principales rues à prostituées de Marseille

carte putes marseille

RUE CURIOL

Quand vous parlez pute à Marseille, on vous parle forcément de la rue Curiol, c’est une des rues les plus emblématiques associées à la prostitution à Marseille. On y trouve des personnes de diverses origines, y compris hispaniques, maghrébines et africaines.

LA ROCADE DU JARRET

La majorité des personnes exerçant la prostitution ici proviennent des pays de l’Est, comme la Roumanie et la Hongrie. Les tarifs y sont généralement un peu plus élevés que ce que vous pouvez trouver ailleurs à Marseille.

RUE ST-BAZILE ET ALLEES GAMBETTA

Ce ne sont pas les quartiers les plus actifs en termes de prostitution mais pour ceux qui souhaitent trouver des prostituées dans des quartiers moins connues que ceux dont on parle ici, la rue St Bazile et les allées Gambetta sont des quartiers à pute à taille humaine.

BOULEVARD DE LA LIBERTÉ

Proche de la rue St-Bazile, ce boulevard est fréquenté par des personnes de diverses origines.

CANEBIÈRE

Amateurs de beurettes et de prostituées magrebhines, la canebière va vous plaire. Bien que très touristique et poussant les filles à se cacher, vous pourrez y trouver pas mal de filles si vous cherchez dans les bonnes rues.

RUE POIDS DE LA FARINE

Pas de particularités ethniques pour les putes de la rue poids de la farine mais des tarifs homogènes et assez abordables puisque la passe y est généralement pratiquée autour de 50€.

OPÉRA

Historiquement le quartier de l’Opéra a toujours été connu pour abriter de la prostitution, y compris dans certains établissements ayant pignon sur rue. Aujourd’hui peu de choses ont changé même si les prostituées sont un peu mieux cachées qu’au début du siècle dernier.

BOULEVARDS MICHELET ET RABATEAU

Ces 2 boulevards sont connues par les amateurs de putes africaines. Si vous ne souhaitez pas engraisser des réseaux criminels vous pouvez passer votre chemin, les prostituées venues d’Afrique de l’Ouest étant quasiment toutes exploitées par des proxénètes complices des passeurs qui leur ont permis d’arriver sur le territoire Français.

À quelles filles a-t-on affaire ?

Marseille est un lieu de foisonnement interculturel, une donnée non moins importante quand on sait que les filles qui exercent ce vieux métier du monde dans les rues de Marseille sont constituées des antillaises, les travestis magrébins, les mamas d’Afriquen des Trans et polynésiennes et bien évidemment les filles natives et/ou originaires de Marseille. La tranche d’Age des filles prostituées de Marseille se situe entre 20 et 40 ans. Et dans ce lot, on y trouve des prostituées transgenres qui offrent un service double. Ces filles sont bien conscientes des rouages de leur métier, elles abondent les rues et ruelles de Marseille à la conquête des potentiels clients qui s’empressent d’en tirer parti. Marseille est, en plus d’être une ville portuaire, un lieu par excellent où plaisir et libertinage se mêlent et s’entremêlent, mais à quel prix ?

Quel est le prix d’une prostituée à Marseille ?

La prostitution est avant tout une activité lucrative avant d’être un moment de plaisir. Les prix des prostituées de Marseille varient d’un lieu à un autre et ce sur la base des origines, voire de la provenance des filles prostituées. Pour les habitués des lieux, le prix minimum est de 150€ pour une prostituée de luxe. Toutefois, pour les mamas d’Afrique de l’Ouest, les Trans antillais et magrébins, les prix vont de 50€ pour faire l’amour et 30€ pour la fellation. Tout compte fait, les prix d’une prostituée de Marseille oscillent entre 30€ et 200€.

Et si je veux baiser sans payer ?

Pour conclure, la prostitution à Marseille reste l’une des activités nocturnes la plus prisée de la ville.  Ces filles prostituées dont l’âge est compris entre 20 à 40 ans, sont d’origines diverses et les prix de ces dernières oscillent de 30€ à 200€. Malgré tout, nous vous rappelons que depuis la loi Vallaud Belkacem recourir à une prostituée est illégal et pourra être sanctionné pénalement.

Et en sillonant les rues de marseille, on se rend vite compte que le sexy et le glamour est difficile à trouver et que les filles qui se prostituent ne le font que rarement de gaité de coeur. Si vous voulez trouver des filles joyeuses, qui ne demandent pas d’argent, et qui aiment vraiment le cul… on vous dira plutôt d’utiliser des plateformes de mises en relation pour adultes spécialisés dans la recherche de sexe sans lendemain. Sur des sites tels que www.PlanCul-Messenger.com ou www.JacquieEtMichel-PlanCul.com vous pourrez trouver des annonces de filles connectées près de chez vous, par tchat ou vidéo, et cherchant comme uniquement à s’amuser avec un mec qui n’attend pas le grand amour. L’inscription y est gratuite et, si vous êtes contents de ce que vous y trouvez vous pourrez vous abonner pour moins de 20€ par mois, soit moins cher qu’une escort bas de gamme que vous pourriez trouver dans les rues marseillaises. Incomparable selon nous.

Guillaume
Les derniers articles par Guillaume (tout voir)