Fiscalité et Camgirls – Quels impôts et quels déclarations pour ses tips et tokens ?

· Fiscalité et Camgirls – Quels impôts et quels déclarations pour ses tips et tokens ?

———————–

Envie de Devenir Camgirl ? Profitez de l’inscription Premium sur Chaturbate !

Si vous êtes tentées par le métier de camgirl, vous avez raison ! A condition d’être à l’aise avec votre corps et pas trop pudique, vous allez pouvoir :

  • Gagner rapidement 1 SMIC par mois
  • Monter à plusieurs milliers d’euros mensuels 
  • Gérer votre emploi du temps comme bon vous l’entends
  • Cumuler si vous le souhaitez cette activité avec vos études ou un travail en CDI

Avec le Covid, les hommes se sont précipités vers les webcam porno pour conserver un semblant de vie sexuelle et les sommes en jeu y sont désormais considérables, c’est donc le moment de se lancer ! Et www.Chaturbate.com est sans doute le meilleur site avec sa communauté mondiale, son audience parmi les plus fortes du secteur et l’énorme volume de tokens échangé, en vous inscrivant dès maintenant sur www.Chaturbate.com vous pourrez créer votre compte et commencer à diffuser dès ce soir, dès validation de votre majorité. Visitez cette page, tout y est expliqué, et gagnez vos premiers tokens dès ce soir !
-> JE PROFITE DE L’OFFRE CHATURBATE ET COMMENCE A GAGNER MES PREMIERS TOKENS

—————————–

Quand on est camgirl, comme pour n’importe quel métier, toutes les sommes perçues doivent être déclarées aux impôts. Donc si vous pensiez pouvoir vous servir de l’argent des tokens comme de l’argent de poche, mauvaise nouvelle, les impôts doivent d’abord y jeter un oeil. Mais pas de panique, sous un certain seuil ils ne vous prendront rien, ce qui ne signifie pas qu’il n’y a pas de formalités ou déclarations à effectuer.

Quel statut fiscal pour les camgirls ?

Si par statut fiscal on entend salarié / indépendant, le statut est assez simple à définir : les camgirls ne touchent pas des salaires des plateformes de webcam, leurs revenus sont variables et dépendent de ce que leur donnent les viewers, elles sont donc indépendantes. A ce titre elles devront donc s’occuper seules de leurs déclarations, à la fois sociales et fiscales. Le meilleur statut jusqu’à un plafond assez élevé sera donc sans doute l’autoentreprise. Avec des frais forfaitaires et un minimum de formalités administratives, elle vous permettra de déclarer vos revenus, de remplir facilement votre déclaration d’impôts sur le revenu et vos déclarations sociales (URSSAF).

Attention aux comptes bancaires sur lesquels vous touchez des paiements

Sachez que tout compte bancaire à l’étranger doit être déclaré aux impôts. Si vous êtes payé sur un compte paypal ou sur un autre compte en ligne, vous devez le déclarer aux impôts. Dans les faits on a peu connaissance de contrôles et de redressements sur ce sujet mais un antiquaire avait été condamné le 25 avril 2013 par le tribunal administratif de Pau pour la non déclaration d’un compte paypal sur lequel il recevait des paiements.

Faut-il déclarer les cadeaux qu’on reçoit en tant que camgirl ?

Les cadeaux ne sont pas des revenus donc en théorie vous êtes dispensés de les déclarer. Vos fans vous envoient des cadeaux en échange de rien, pour vous faire plaisir, il s’agit donc d’équivalent aux cadeaux d’anniversaires que pourraient vous faire vos grands parents. Si vous vendez vos culottes, c’est à comparer aux ventes vinted. Tant qu’il ne s’agit pas d’une source de revenus principale les impôts ne s’y intéressent pas. En revanche si vous commencez à monter un business, que vous achetez des culottes dans le but de les revendre ou que vous revendez les cadeaux de manière régulière les impôts pourront requalifier ces sommes en revenus.

Quels droits en échange des impôts et taxes des camgirls ?

Quand vous cotisez comme autoentrepreneur, vous pouvez déjà cumuler des trimestres pour votre retraite à partir d’un certain seuil. Après abattement, vous devrez avoir déclaré 2880€ pour valider un trimestre, 5062€ pour 2 trimestres, 7266€ pour 3 trimestres et 9675€ pour 4 trimestres. A ce niveau là vos droits à la retraite seront assez faibles mais vous pourrez partir plus facilement à taux plein en fin de carrière. Et si vous êtes étudiante ça vous permet de commencer à cumuler des trimestres avant de démarrer votre vraie carrière.

Avec vos cotisations vous avez aussi droit de cotiser à l’assurance maladie. Ca peut paraître anecdotique si vous êtes toujours sur le compte de vos parents mais si vous êtes lancées dans le grand bain c’est une protection qui vaudra cher en cas de coup dur. En revanche vous n’aurez aucun droit au chômage, les indépendants n’étant pas couverts contre le risque de chômage.

Que risque t-on si on ne déclare pas ses revenus de camgirl ?

Si vos revenus sont contrôlés par les impôts et qu’il apparaît que vous n’avez pas déclaré vos tokens, vous risquez une majoration de 80% de l’impôt que vous deviez à l’origine. En dessous de 10.000€ par an vous ne devez en théorie aucun impôt donc probablement que vous n’aurez qu’un rappel ferme des services fiscaux mais au dessus ça peut vite chiffrer. Imaginons que vous avez touché 24.000€, soit 2000€ par mois, vous devriez payer 1900€ d’impôts environ. En cas de contrôle ce montant pourrait monter à 3420€. Et si vous n’avez pas déclaré à l’URSSAF, vous aurez le même rattrapage mais en échange vous n’aurez aucun droit à la retraite ni aucun droit à l’assurance maladie. Un peu dommage…

Les derniers articles par Guillaume (tout voir)