FreeUse : Tout savoir sur cette pratique sexuelle BDSM fétichiste

· FreeUse : Tout savoir sur cette pratique sexuelle BDSM fétichiste

——————————————————

Offre du Mois en février 2023 sur le Meilleur Site de Plan Cul !

Alerte Bon Plan ! Jusqu’au Pour quelques jours seulement, le site www.JM-Date.com  est GRATUIT ! Le plus gros réseau social libertin vous permettra de tchatter et d’échanger via webcam avec des filles qui cherchent comme vous des PLANS CUL sans lendemain.

972 mecs ont baisé des meufs le mois dernier grâce à ce site, aujourd’hui c’est votre tour ! Profitez-vite de cette offre, en vous inscrivant vous avez accès à toutes les fonctionnalités www.JM-Date.com à vie !

Profils Connectés depuis 1 heure

Ils ont testé, ils ont kiffé !

Nos lecteurs qui ont testé le site nous le disent tous, ça fonctionne ! Testez et envoyez-nous vos snaps quand vous aurez trouvé un plan cul !

-> JE PROFITE DE L’OFFRE JM DATE GRATUIT

——————————————————

Aujourd’hui, la freeuse est devenue une pratique sexuelle populaire de plus en plus fréquente. Peut être en avez-vous déjà entendu parler mais savez vous ce que cela implique vraiment ? Découvrons ensemble le freeuse, cette activité BDSM et féfichiste, ses implications pour les partenaires, le contrat et les jeux qui entourent cette pratique ainsi que les conséquences auxquelles les couples et individus engagés doivent faire face. Si le freeuse vous intéresse, ne vous lancez pas dans ce jeu BDSM sans en connaître tous les aspects et prendre les précautions qui s’imposent.

Qu’est-ce que la Freeuse?

Développée en France, le freeuse est une pratique sexuelle assez courante qui implique un partenaire principal (que l’on appelle «freeuser») et ses partenaires occasionnels (appelés des «partenaires libres»). Les couples et les individus peuvent s’engager dans ce type d’activité pour de courtes périodes, généralement pour une nuit, avec ou sans contrat.

La freeuse peut être définie comme une activité entre un homme et une femme ou entre deux personnes du même sexe. Le but de la freeuse est de partager du plaisir entre les partenaires sans restriction quant à la quantité ou la fréquence. Il peut s’agir d’un jeu fétichiste consensuel qui commence par des pratiques douces et érotiques pour culminer autour de l’orgasme. Très souvent on l’assimile à une pratique de domination masculine mais il est tout à fait possible que ce soit la femme qui domine et impose ses pratiques à l’homme. Ne nous mentons pas, ça ne représente pas la majorité des cas mais ça arrive.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le partenaire principal (le freeuser) définit les règles et les limites de l’activité et propose aux partenaires occasionnels (les partenaires libres) des jeux sexuels réciproques. Les participants acceptent le contrat, s’engageant ainsi à respecter le cadre qu’ils auront convenu, généralement par écrit. Toutes les personnes en présence doivent accepter de manière mutuelle et consentante les jeux sensuels proposés, sans hésitation ni retenue. Une fois le contrat accepté, le « soumis » n’a plus le choix et doit accepter tous les fantasmes du dominant. Attention toutefois, comme dans tous les jeux sexuels BDSM, un safeword doit être défini et doit permettre au soumis de mettre fin à une pratique qui le dérangerait ou ne lui plairait pas.

Qui pratique le freeuse?

Les partenaires, leurs motivations et leur engagement mutuel

Les couples qui recherchent une relation égalitaire peuvent trouver ce type d’activité très revigorant. Les femmes peuvent trouver un moyen de se sentir désirées et libres de prendre le contrôle de leurs propres désirs érotiques et sexuels. Les hommes peuvent se sentir appréciés pour leurs qualités sans être limités par des attentes ou la promiscuité.

Il s’agit d’une situation gagnant-gagnant, et les couples (ou les individus) peuvent y trouver une source d’avantage temporaire sous forme de jeux libertins et d’illustrations symboliques mettant en valeur l’attention, la fétichisme, l’amour et une sexualité durable.

Les jeux sexuels utilisés par les couples ou individus qui participent à des activités libres

Les couples pratiquant le freeuse peuvent inventer autant de scénarios de jeu qu’ils veulent pour leur partenaire. Les jeux peuvent être variés et engager à la fois la recherche des limites (mentales et physiques) et des moments de plaisir intenses. Les jeux peuvent par exemple passer par des vidéos ou des illustrations pour apprendre aux participants certains types de stimulation sexuelle. Voir le freeuse comme une manière de faire passer tous les fantasmes que votre partenaire refuse au quotidien n’est pas une bonne idée, il faut plutôt le voir comme une manière de tenter des choses pour jauger l’accueil réservé par son partenaire.

Quelles sont les limites dans le sexe freeuse?

lily carter soumise smBien que l’activité soit consensuelle, elle est encadrée par certaines restrictions morales et légales qui protègent les intérêts des participants. Chaque couple doit déterminer ses propres limites de confort avant de se lancer dans des jeux à l’intensité inhabituelle. Si vous savez que votre partenaire refuse la sodomie au quotidien, une soirée freeuse ne doit pas vouloir dire que la pratique vous est permise, sauf bien sûr si vous en avez parlé avant avec lui ou elle. Il peut être intelligent de trouver des exemples, des illustrations et des vidéos sur ce type de pratique dans les livres dédiés au freeuse ou de regarder des vidéos avant de passer aux choses sérieuses pour pouvoir se poser toutes les questions qui vous viendront à l’esprit. Et n’oubliez pas de définir un safeword pour qu’aucune situation de malaise ne s’installe. Dans le freeuse ça peut faire partie du jeu de dire « non », de dire que ça fait mal, mais seul un safeword permettra d’arrêter sans ambiguité le jeu sexuel en place. Pour choisir votre safeword, choisissez un mot que vous ne prononcez jamais dans le cadre du sexe et qui sera tout de suite compréhensible. Ca peut être « portière », « voiture », « sapin »… mais évitez les mots « non » ou « arrête » que certains pratiquants du BDSM utilisent pour attiser l’excitation de leur partenaire dominant.

Qu’est ce que le freeuse peut apporter à votre couple?

Les couples qui pratiquent le freeuse peuvent profiter d’un certain nombre d’avantages sexuels et psychologiques. L’engagement mutuel peut développer une dynamique centrée sur l’expérimentation et le jeu dans les relations sexuelles. Cela aide aussi à accroître l’intimité et le sentiment de confiance entre les partenaires.

Pour les individus, l’activité offre une liberté non négligeable à explorer sa sexualité et à échapper aux diktats du genre. Une soirée Freeuse va vous permettre, si vous êtes dominant, de tester des pratiques que vous n’auriez peut être pas osées dans le cadre d’une relation classique et va développer votre capacité à écouter votre propre plaisir si vous avez une tendance naturelle à trop penser à l’autre. A l’inverse, si vous êtes le dominé, le freeuse va vous permettre de lâcher prise et d’éviter de trop réfléchir avant de faire telle ou telle pratique, ce qui pourra vous amener à trouver le plaisir là où vous n’auriez jamais imaginé le trouver.

Les risques du Freeuse

asiatique cuir bdsm

Une pratique excessive de la freeuse peut entraîner des conséquences négatives pour les participants, comme des problèmes psychologiques ou des difficultés à se satisfaire mutuellement. Elle peut également conduire à des conflits entre les partenaires et abimer les liens entre eux. De plus, des sentiments de culpabilité ou de honte peuvent apparaître, particulièrement chez ceux qui sont plus moralement restrictifs. C’est pourquoi on vous recommande de ne pratiquer le freeuse qu’exceptionnellement, de bien l’encadrer par des discussions et un contrat moral et ne pas hésiter à utiliser votre safeword dès que vous trouvez que le jeu va trop loin.

Notre avis sur le Freeuse

La Freeuse est une forme très populaire de sexualité alternative qui offre aux participants beaucoup d’avantages mais elle doit être pratiquée avec modération et en respectant les limites morales et légales. Il est important que les couples ou les personnes qui explorer ce type d’activité sexuelle se renseignent bien sur les règles et règlements établis dans leur lieu de pratique, et qu’ils fassent preuve de beaucoup de consentement et attention. Les illustrations, vidéos et livres consacrés au Freeuse peuvent aider à trouver des réponses aux questions que l’on peut se poser sur la pratique et ses implications.

plan cul annonces