Tinder et Grindr favoriseraient la propagation des MST

· Tinder et Grindr favoriseraient la propagation des MST

——————————————————

Offre spéciale Confinement n°2 ! J&M Plan Cul offre l’inscription Premium jusqu’au   !

C’est de nouveau le confinement et c’est donc la merde pour vos plans cul… Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles ! Jusqu’au , Spécialement pour le début de ce Confinement n°2, le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  vous offre l’ABONNEMENT OR GRATUIT PENDANT 7 JOURS ! Le site de plan cul de N°1 lancé par le géant du porno amateur vous permettra de tchatter et d’échanger via webcam avec des filles qui cherchent comme vous des PLANS CUL pendant le confinement avec des fonctionnalités spécialement pensées pour le confinement. SPECIALEMENT PENSEES POUR LE CONFINEMENT ! Dès votre inscription :

  • Vous pourrez créer votre profil gratuitement
  • Vous pourrez discuter avec des filles qui cherchent des contacts pour BAISER à moin d’1km de chez vous (parmi lesquelles quelques actrices porno amateur ou semi pro)
  • Des fonctionnalités adaptées au Sexcam, à l’Exhib et aux Plans Webcam

Vous êtes LIBRE DE laisser passer cette opportunité en prenant le risque de passer votre confinement seul avec votre main droite mais ceux qui s’inscriront NE LE REGRETTERONT PAS ! Attention toutefois, le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  propose des échanges très chaud, en webcam ou par message, et est donc réservé à un public majeur.

Plus que 7 places disponibles

-> JE PROFITE DE L’OFFRE JACQUIE ET MICHEL GRATUITE SPECIALE CONFINEMENT N°2 !

*Important : Si un message offre expiré s’affiche, ou que le prix à augmenté alors l’offre est terminée.

——————————————————

 

C’est en tout cas ce qu’une étude du Département de Santé Américain conclut. Similaires dans leurs fonctionnements, Tinder et Grindr encourageraient les comportements à risques et provoqueraient donc une propagation plus rapide des MST.

SIDA et Syphilis dans le viseur

En rendant plus accessible la rencontre de plans cul successifs, les applications de plan cul rendraient la transmission de maladies telles que le SIDA ou la Syphilis plus fréquente. Entre 2013 et 2014, les cas de VIH auraient augmenté de 33% et les cas de Syphilis de 80% ! Au delà de ces 2 maladies, l’étude constate également une recrudescence d’infections telles que chlamydia ou gonorrhée.

Ce n’est pas la première étude qui aboutit à ces conclusions puisque l’Université de New York avait constaté les mêmes conséquences pour les utilisateurs utilisant le site CraigList pour poster des annonces et rencontrer des plans cul.

Une mauvaise utilisation des moyens de protection

Evidemment, rencontrer un plan cul sur Tinder ou Grindr n’est en rien contradictoire avec l’utilisation de préservatifs. Cependant, l’étude révèle que les populations ayant de nombreux plans cul n’utilisent le préservatif que pour les rapports anaux et vaginaux et considèrent, à tort, les risques de contamination comme nuls pour les rapports buccaux. Un travail de prévention devra donc être mené pour apprendre aux utilisateurs de ces applis à se protéger des MST ainsi qu’un travail de dépistage pour, quand il est trop tard, réussir à circonscrire la contamination. L’exemple à suivra pourrait venir du Brésil, pays dans lequel les associations de prévention des MST investissent ces réseaux en y créant des profils dédiés à la prévention santé.

Faut-il arrêter les sites de plan cul ?

Bien sûr que non. Tinder, Grindr ou les autres sites de plan cul ne sont en rien responsables de cette situation et vous pouvez continuer à chercher des plans cul. Nous vous encourageons simplement à toujours vous protéger et à ne jamais tomber dans l’excès d’optimisme. Une seule fois peut suffire pour gâcher sa vie.

Voir : Les meilleurs sites pour baiser

Voir : Les meilleurs sites pour trouver un plan cul gay

Sur le même sujet