UFC que choisir s’attaque à Happn

· UFC que choisir s’attaque à Happn

——————————————————

Offre spéciale Confinement n°2 ! J&M Plan Cul offre l’inscription Premium jusqu’au   !

C’est de nouveau le confinement et c’est donc la merde pour vos plans cul… Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles ! Jusqu’au , Spécialement pour le début de ce Confinement n°2, le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  vous offre l’ABONNEMENT OR GRATUIT PENDANT 7 JOURS ! Le site de plan cul de N°1 lancé par le géant du porno amateur vous permettra de tchatter et d’échanger via webcam avec des filles qui cherchent comme vous des PLANS CUL pendant le confinement avec des fonctionnalités spécialement pensées pour le confinement. SPECIALEMENT PENSEES POUR LE CONFINEMENT ! Dès votre inscription :

  • Vous pourrez créer votre profil gratuitement
  • Vous pourrez discuter avec des filles qui cherchent des contacts pour BAISER à moin d’1km de chez vous (parmi lesquelles quelques actrices porno amateur ou semi pro)
  • Des fonctionnalités adaptées au Sexcam, à l’Exhib et aux Plans Webcam

Vous êtes LIBRE DE laisser passer cette opportunité en prenant le risque de passer votre confinement seul avec votre main droite mais ceux qui s’inscriront NE LE REGRETTERONT PAS ! Attention toutefois, le site www.JacquieEtMichel-PlanCul.com  propose des échanges très chaud, en webcam ou par message, et est donc réservé à un public majeur.

Plus que 1 places disponibles

-> JE PROFITE DE L’OFFRE JACQUIE ET MICHEL GRATUITE SPECIALE CONFINEMENT N°2 !

*Important : Si un message offre expiré s’affiche, ou que le prix à augmenté alors l’offre est terminée.

——————————————————

 

Happn connaît un succès grandissant et, avec ce succès, attire l’attention des associations de consommateurs. UFC que choisir a saisi la CNIL afin qu’elle enquête sur le traitement des données utilisateurs et qu’elle s’assure notamment qu’elles soient bien supprimées après que l’utilisateur a quitté le site.

Un cookie résistant à la suppression ?

L’association de consommateur est notamment inquiète quant à la présence d’un cookie Happn qui résisterait à la désinstallation de l’application. Elle ignore si ce cookie continue à communiquer avec les serveurs Happn mais souhaite que la CNIL éclaircisse ce point.

Du côté du rival de Tinder, on assure que le cookie n’est présent que pour faciliter la réinstallation. Ce cookie conserve les paramétrages de l’utilisateur mais reste présent uniquement passivement. Il n’y a donc aucune communication entre le téléphone d’un ex utilisateur d’Happn et les serveurs de la société.

Des données envoyées aux Etats Unis

Le partenariat unissant Happn et la société américaine Upsight pose également question car cette dernière est située aux Etats Unis. Le transfert des données utilisateurs dans un autre pays que la France, qui plus est dans un pays régit par le Patriot Act et où la confidentialité des données est toute relative, pourrait poser problème. On suivra donc de près le diagnostic de la CNIL, les sites et les applications de rencontres étant particulièrement surveillés depuis la triste affaire Ashley Madison.

Sur le même sujet